Demandez une indemnisation à Flybe en cas de problème avec votre vol

En 1979, les compagnies Intra Airways et Express Air Services fusionnent pour créer Jersey European, à l’origine de Flybe. Une compagnie aérienne à bas coût britannique, dont les premières lignes relient Heathrow (Londres) à Toulouse et Lyon, en 1996. L’année suivante, après un accord avec Air France, de nouveaux vols voient le jour vers Dublin et Edimbourg.

Étant donner que la compagnie est active en Union Européenne (Grande-Bretagne en l’occurrence), elle est soumise à cette réglementation, y compris si le départ du vol se situe ailleurs qu’en Europe.

En effet, toute compagnie aérienne de l’Union Européenne (ou effectuant des vols dans cette zone géographique) doit dédommager ses clients dans certains cas tels que : les retards, les annulations de vol ou les refus d’embarquement qui résulte d’un surbooking, en leur offrant une assistance et une compensation financière.

 

Retard et annulation de vol :

La compagnie est responsable de toute annulation de dernière minute ou de retard de vol, provoquée par une cause qu’elle pouvait éviter (grève du personnel navigant,…).

Dans les deux cas, la compagnie doit apporter :

  • Une assistance avec un repas ou un rafraichissement,
  • Deux communications gratuites
  • Un hébergement avec transport si cela est nécessaire
  • Le voyageur aura droit de choisir entre un réacheminement de vol ou un remboursement (si le retard est de 5 heures et plus, le voyageur peut renoncer au vol et se faire rembourser le billet).
  • Les voyageurs ont droit à une indemnisation qui varie selon la distance prévue :
    • 250 euros : pour tous les vols d’une distance d’au moins 1500 kilomètres.
    • 400 euros : pour tous les vols intracommunautaires d’une distance supérieure à 1500 kilomètres et pour tous les autres vols d’une distance comprise entre 1500 et 3500 kilomètres.
    • 600 euros : pour tous les autres vols de plus de 3500 Kilomètres.

La compagnie n’est pas responsable des retards et des annulations dans les cas suivants :

  • Si les deux cas sont la conséquence des circonstances extraordinaires (grève générale, insécurité au sol, catastrophe naturelle….)
  • Dans le cas d’une annulation de vol, si la compagnie a prévenu ses passagers au moins deux semaines à l’avance.

Note :

La compagnie doit rembourser les frais engagés durant l’attente, si elle n’est en mesure d’offrir une assistance.

La prise en charge est en fonction de la durée d’attente des passagers à l’aéroport (repas, communications gratuites, hébergement,…).

 

Réclamation en cas de refus d’embarquement :

En cas de surbooking, la compagnie proposera à des volontaires d’abandonner leurs réservations en échanges de certaines prestations. S’il n y a pas de volontaires, la compagnie devra refuser l’embarquement à quelques voyageurs (Sauf aux personnes malades et les gens qui les accompagnent).

La compagnie doit également proposer un autre vol au bord de l’un de ses avions ou un remboursement du billet, selon le choix du passager.

Un surbooking donne droit aux voyageurs à prétendre à une indemnisation calculée comme suite :

  • 250 euros : pour tous les vols d’une distance d’au moins 1500 kilomètres.
  • 400 euros : pour tous les vols intracommunautaires d’une distance supérieure à 1500 kilomètres et pour tous les autres vols d’une distance comprise entre 1500 et 3500 kilomètres.
  • 600 euros : pour tous les autres vols de plus de 3500 Kilomètres.

 

Réclamation en cas de correspondance manquée :

Une correspondance manquée peut être le résultat direct d’un retard de vol ou d’une annulation de dernière minute. Dans ce cas, et si la compagnie est en cause pour ces désagréments, les voyageurs ont les mêmes droits.

En effet, la loi protège les voyageurs pour tout retard de trois heures et plus qui n’est pas causé à par une condition exceptionnelle, ou pour les annulations de dernière minute.

Dans le cas où le passager a manquée sa correspondance à cause de la compagnie Flybe, il est éligible à une indemnisation de :

  • 250 euros : pour tous les vols d’une distance d’au moins 1500 kilomètres.
  • 400 euros : pour tous les vols intracommunautaires d’une distance supérieure à 1500 kilomètres et pour tous les autres vols d’une distance comprise entre 1500 et 3500 kilomètres.
  • 600 euros : pour tous les autres vols de plus de 3500 Kilomètres.

 

La réclamation d’indemnisation :

Pour faire valoir ses droits en tant que victime d’un retard de plus de 3 heures, d’une annulation de vol de dernière minute, ou d’un refus d’embarquement qui suit un surbooking auprès de la compagnie aérienne Flybe, il est possible d’envoyer directement un mail sur leur site, ou de faire une demande par courrier avec accusé de réception. Le délai d’attente à prévoir avoisine les 2 mois. Cette dernière étant une compagnie à bas coûts, l’attente peut se prolonger jusqu’à 10 mois.

Le passager peut également soumettre sa demande à un service spécialisé, qui se chargera des démarches à sa place. Cette procédure est aussi conseillée si le montant d’indemnisation proposé par la compagnie n’est pas conforme à la réglementation.

Une commission de 30% TTC est retenue en cas de réussite, dans le cas contraire cela reste gratuit.


Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *