Un vol retardé ou annulé avec British Airways ? N’oubliez pas de réclamer une indemnité

Créé en 1974, British Airways est la première compagnie nationale de la Grande-Bretagne. Elle fait partie du groupe IAG, et possède aujourd’hui une flotte de près de 270 avions, qui opèrent sur 183 destinations à travers le globe.

British Airways est une compagnie européenne, qui se doit de suivre le règlement européen 261/2004 de l’Union européenne sur le droit des passagers aériens, où celui-ci a le droit de réclamer une indemnité à la compagnie lorsque :

  • Le vol est arrivé avec plus de 3 heures de retard à destination.
  • Le vol est annulé par la compagnie à la dernière minute.
  • Une correspondance a été manquée par le voyageur.
  • Un surbooking a engendré un refus d’embarquement.

Dans ce règlement, la demande de dédommagement peut être faite sur les vols de moins de 5 ans, mais sous conditions :

  • Soit être parti d’un aéroport de l’Union européenne. Le vol peut dans ce cas avoir été opéré par n’importe quelle compagnie aérienne, qu’elle soit française, européenne ou internationale.
  • Soit être arrivé dans un aéroport de l’Union européenne. Le vol doit dans ce cas avoir été opéré par une compagnie aérienne dont le siège social se situe également au sein de l’UE.

 

Le retard ou l’annulation de vol chez British Airways :

Quelle que soit la cause du retard ou de l’annulation du vol, la compagnie aérienne doit fournir une assistance à ses passagers comme : des Aliments et des boissons qui doivent être offerts aux passagers, ainsi que la possibilité de téléphoner, d’utiliser le fax ou d’envoyer des e-mails. Si nécessaire, elle doit également fournir un séjour à l’hôtel, transport inclus. Ou de rembourser les frais engendrés sur ce retard ou cette annulation.

Si le vol a eu un retard d’une longue durée (3 heures et plus), ou qu’il a été annulé, le passager peut même demander une indemnisation, qui peut s’élever jusqu’à 600 euros. Elle peut être réclamée  jusqu’à cinq ans après la date du vol.

  • 250 euros : vol jusqu’à 1500 Km de 2 heures.
  • 400 euros : vol de 1500 Km jusqu’à 3500 Km de 3 heures.
  • 600 euros : vol de plus de 3500 Km de 4 heures et plus.

 

La correspondance manquée en cas de retard ou l’annulation de vol :

Lorsqu’un voyageur rate son vol de correspondance en raison d’un retard ou d’une annulation causés par British Airways, c’est la compagnie qui prend en charge son transport vers sa destination finale. En plus de lui fournir une compensation, qui varie d’après le trajet à effectué, et qui peut aller jusqu’à 600 euros pour plus de 3500 Km.

 

Le surbooking chez British Airways :

L’overbooking ou le surbooking est une pratique très répandue parmi les compagnies aériennes, comme celle de British Airways, qui ne fait pas exception à la règle.

Cela consiste à réserver plus de places sur le vol qu’il y en a en réalité. Pour obtenir un retour sur l’investissement optimal, en cas d’annulation sur les réservations. Ce qui peut occasionner de sérieux désagréments aux personnes concernées par un changement de vol de dernière minute. Cependant, celles-ci pourront obtenir des compensations financières et seront prises en charge jusqu’au vol suivant, et ce indépendamment de la compagnie aérienne concernée.

Les montants des indemnisations en cas de refus d’embarquement, ont été fixés de la manière suivante:

  • 250 euros : pour tous les vols British Airways d’une distance d’au moins 1500 kilomètres.
  • 400 euros : pour tous les vols intracommunautaires d’une distance supérieure à 1500 kilomètres et pour tous les autres vols d’une distance comprise entre 1500 et 3500 kilomètres.
  • 600 euros : pour tous les autres vols British Airways de plus de 3500 Kilomètres.

La compagnie aérienne British Airways doit également prendre en charge les passagers lésés et leur offrir des boissons et de la nourriture, dont la quantité varie selon le délai d’attente. La compagnie est également tenue de fournir l’hébergement ainsi que le transport de l’aéroport jusqu’à l’hôtel. De plus, la possibilité est offerte au passager de téléphoner ou d’envoyer des e-mails gratuitement.

 

Indemnisation chez British Airways :

Si le passager est victime d’un vol annulé, retardé, ou qu’on lui a refusé l’embarquement  chez British Airways. Il est en mesure de déposer une réclamation de dédommagement à la compagnie aérienne, d’après le règlement de l’Union Européenne.

Ce dernier peut aussi obtenir une indemnisation, en se tournant vers des sociétés spécialisées dans ce domaine, pour un taux de frais de 30% TTC, qu’ils prennent sur l’indemnisation gagné.


Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *