Comment réclamer une indemnité chez Lufthansa en cas de retard ou annulation ?

Créée en 1926, Lufthansa est une compagnie aérienne privée allemande, basée à l’aéroport de Francfort Rhein-Main ainsi qu’à l’aéroport international Franz-Josef-Strauss à Munich. Elle dessert de nombreuses destinations avec des vols intérieurs et des rotations en moyen-courrier et long-courrier.

Si cette compagnie aérienne possède une excellente réputation, il peut arriver qu’elle soit amenée à retarder ou à annuler des vols, ou bien qu’elle refus l’embarquement à ses passagers, suite à une situation de surbooking. Dans ces cas, la réglementation européenne CE n° 261/2004 protège les voyageurs des perturbations qui peuvent survenir…La compagnie est donc dans l’obligation d’offrir une assistance, de rembourser et d’indemniser ses clients.

 

Vol annulé chez Lufthansa :

Si l’annulation de vol Lufthansa est causées par des événements extraordinaires, une grève du personnel de la sécurité, une défaillance imprévue ou les conditions météorologiques… la compagnie n’attribut pas d’indemnisation à ses passagers. Par contre, elle doit proposer le choix à ces derniers, entre le réacheminement ou le remboursement de leurs billets.

L’annulation de dernière minute en raison de circonstances qui auraient pu être évitées par la compagnie donne le droit aux passagers de demander une indemnisation de jusqu’à 600€.

 

Vol retardé chez Lufthansa :

Le délai minimum pour une demande d’indemnisation pour un retard de vol, doit être de 3h. Pour les retards qui suivent des annulations avec réacheminements, cela dépendra du trajet :

  • 2h min de retard pour un vol de jusqu’à 1500km
  • 3h min de retard pour un vol de jusqu’à 3500km
  • 4h min de retard pour un vol hors UE de plus de 3500km

Pour tout retard de trois heures et plus non causé par une circonstance extraordinaire, le voyageur pourra prétendre à une indemnisation de jusqu’à 600€ calculé selon le trajet :

  • Vols jusqu’à 1 500 km : 250 EUR
  • Vols de plus de 1 500 km au sein de l’UE et tous les autres vols de 1 500 kms
    à 3 500 km : 400 EUR
  • Vols non UE de plus de 3 500 km : 600 EUR

 

Correspondance manquée…

Les passagers ont droit à une indemnisation de jusqu’à 600€ dans ce cas pour tout retard de trois heures et plus (calculé à l’arrivée).

 

Refus d’embarquement chez Lufthansa :

Si pour des raisons de surbooking, la compagnie refuse l’embarquement à ses passagers, elle doit proposer à ces derniers un réacheminement ou un remboursement de billet, en plus d’une assistance qui varie selon le temps nécessaire.

L’indemnisation dépend de l’éloignement de la destination:

Vol de jusqu’à 1500 km :

  • 250 € : si l’heure de l’arrivée du nouveau vol réacheminé est retardée de plus de 2h.
  • 150 € : si l’heure de l’arrivée est retardée de moins de 2h.

Vol de jusqu’à 3500 km :

  • 400 EUR : si l’heure d’arrivée du vol réacheminé est retardée de plus de 3 heures
  • 200 EUR : si l’heure d’arrivée est retardée de moins de 3 heures.

Vol de plus de 3500 km :

  • 600 EUR : si l’heure d’arrivée du vol réacheminé est retardée de plus de 4 heures
  • 300 EUR : si l’heure d’arrivée est retardée de moins de 4 heures.

 

La réclamation de l’indemnisation auprès de Lufthansa :

Dans le cas où un passager est victime d’une annulation de vol, d’un retard, ou d’un refus d’embarquement par la compagnie Lufthansa, il peut monter un dossier de réclamation pour obtenir réparation et percevoir une indemnité justifiée. Dans ce cas, la victime doit contacter directement le service client de la compagnie par courrier ou sur internet.

La personne concernée par ses désagréments, peut aussi confier sa demande d’indemnisation à des services spécialisés dans le domaine, qui prendront en main la gestion de toutes les procédures nécessaires auprès de Lufthansa, pour obtenir un dédommagement tel que le prévoit le règlement européen CE261/2004.


Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *