Réclamation d’indemnité chez Vueling Airlines en cas de vol perturbé

Créée en février 2004, Vueling Arline est une compagnie aérienne espagnole, dont le siège social est basé à El Prat Llobregat, avec ses principales plates-formes de correspondances. Elle se sert également de l’aéroport de Rome en Italie pour assurer ses transferts : l’aéroport Leonardo da Vinci-Fiumicino. Désormais, le transporteur offre à ses passagers la possibilité de voyager partout en Europe, au Moyen Orient et en Afrique grâce à plus de 350 itinéraires différents.

Cette compagnie, bien que pratiquant des coûts peu élevés, a su se démarquer de ses concurrentes grâce à son haut niveau de prestations. C’est en effet un gage de qualité, même s’il lui arrive de voir des fois ces vols retardés, annulés ou même s’il lui arrive de faire du surbooking… Dans l’un de ces cas, Vueling étant une compagnie aérienne basée en Union européenne (Espagne), elle est concernée par le règlement de l’Union Européenne CE N°261/2004, qui protège les passagers contre ces désagréments.

 

L’annulation de vol :

Dans le cas d’une annulation de vol chez Vueling Airlines, si ce n’est pas à cause d’une circonstance extraordinaire, ou si la compagnie a prévenu ses passagers deux semaines en avance au moins, le passager à droit à :

  • Les voyageurs ont le droit de demander le remboursement de leurs billets d’avion, comme de choisir de continuer le voyage via un vol de remplacement, dans des conditions satisfaisantes.
  • La compagnie doit offrir à ses passagers une assistance avec des boissons, repas,…et l’hébergement si cela est nécessaire. L’assistance dépend du temps d’attente à l’aéroport.
  • Les voyageurs ont le droit de demander une compensation financière de :
  • 250 euros : pour tous les vols d’une distance d’au moins 1500 kilomètres.
  • 400 euros : pour tous les vols intracommunautaires d’une distance supérieure à 1500 kilomètres et pour tous les autres vols d’une distance comprise entre 1500 et 3500 kilomètres.
  • 600 euros : pour tous les autres vols de plus de 3500 Kilomètres.

 

Le refus d’embarquement :

La raison la plus fréquente du refus d’embarquement est le surbooking, la compagnie fait face à une situation critique et doit refuser l’embarquement à certains voyageurs (sauf aux personnes malades et leurs accompagnateurs). Dans ce cas le passager a droit à :

  • La compagnie propose l’assistance au passager qui varie selon le trajet à faire.
  • La compagnie propose le choix au passager entre le remboursement du billet ou le réacheminement à destination finale.
  • Les voyageurs, même en cas de remboursement de leurs billets, peuvent demander une indemnisation qui varie en fonction du trajet à faire :
  • 250 euros : pour tous les vols d’une distance d’au moins 1500 kilomètres.
  • 400 euros : pour tous les vols intracommunautaires d’une distance supérieure à 1500 kilomètres et pour tous les autres vols d’une distance comprise entre 1500 et 3500 kilomètres.
  • 600 euros : pour tous les autres vols de plus de 3500 Kilomètres.

 

Le retard de vol :

  • Pour tout retard à partir de 2h, la compagnie doit offrir l’assistance à ses passagers en fonction de la durée d’attente à l’aéroport : rafraichissement, repas,…, hôtel, transport.
  • Les voyageurs ont le droit de demander le remboursement de leurs billets d’avion pour tout retard de 5 h et plus.
  • Quand cela est de 3h et plus, la compagnie est dans l’obligation d’indemniser ses passagers pour ce désagrément. La compensation est calculée selon la distance prévue :
  • 250 euros : pour tous les vols d’une distance d’au moins 1500 kilomètres.
  • 400 euros : pour tous les vols intracommunautaires d’une distance supérieure à 1500 kilomètres et pour tous les autres vols d’une distance comprise entre 1500 et 3500 kilomètres.
  • 600 euros : pour tous les autres vols de plus de 3500 Kilomètres.

 

La correspondance manquée :

Si le voyageur fait face à une correspondance manquée suite à un retard de plus de trois heures causé par la compagnie, mais aussi pour une annulation de dernière minute ou pour  un refus d’embarquement :

  • Les voyageurs ont droit à une assistance, qui dépend de la durée d’attente à l’aéroport.
  • Le voyageur a droit de demander une indemnisation comme suite :
    • 250 euros : pour tous les vols d’une distance d’au moins 1500 kilomètres.
    • 400 euros : pour tous les vols intracommunautaires d’une distance supérieure à 1500 kilomètres et pour tous les autres vols d’une distance comprise entre 1500 et 3500 kilomètres.
    • 600 euros : pour tous les autres vols de plus de 3500 Kilomètres.

 

La réclamation de l’indemnisation auprès de Vueling Airlines :

Un règlement a été établi en 2004 par le parlement européen visant à protéger les voyageurs contre les désagréments subis avec les transporteurs aériens.

Afin de régler rapidement le litige qui l’oppose à son transporteur, le passager peut choisir les services d’une société spécialisée dans le domaine. Une commission de 25 % en moyenne sera retenue sur le gain obtenue comme frais de service. Dans le cas contraire, le service restera gratuit.


Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *