Vol Luxair retardé ou annulé ? Informez-vous et obtenez une indemnité

Créée en 1948, Luxair est la compagnie aérienne du Grand-duché de Luxembourg, qui est basée à l’Aéroport de Luxembourg-Findel à Senningerberg, d’où elle dessert  plus d’une soixantaine de destinations, principalement en Europe et dans le nord de l’Afrique.

Quelles que soit les raisons des perturbations sur les vols de la compagnie Luxair, elle est dans l’obligation de respecter certaines conditions relatives à la réglementation européenne CE 261/2004, qui incite toutes les compagnies aériennes desservant les aéroports de l’Union Européenne à prendre leurs responsabilités en cas de vol annulé, retardé ou d’un refus d’embarquement en cas de surbooking. En effet, dans ces cas là, la compagnie doit offrir une assistance ainsi qu’une indemnisation financière à ses passagers.

 

L’annulation de vol chez Luxair :

En cas d’une annulation de vol provoquée par des raisons que la compagnie aurait pu éviter (comme la grève du personnel navigant, les pannes de dernière minute…), et si elle n’a pas informé ses passagers au moins deux semaines à l’avance de cette annulation. Les voyageurs peuvent prétendre à une indemnisation allant jusqu’à :

  • 250 euros : pour tous les vols d’une distance d’au moins 1500 kilomètres.
  • 400 euros : pour tous les vols intracommunautaires d’une distance supérieure à 1500 kilomètres et pour tous les autres vols d’une distance comprise entre 1500 et 3500 kilomètres.
  • 600 euros : pour tous les autres vols de plus de 3500 Kilomètres.

D’une autre pars, la compagnie doit fournir aussi à ses passagers une assistance (repas, communication, hébergement et transport si nécessaire,…) en fonction de la durée d’attente à l’aéroport.

Le  choix entre un réacheminement à destination ou un remboursement de billet, doit être aussi proposé par le transporteur.

 

Le refus d’embarquement :

Les voyageurs qui sont refusés à l’embarquement par la compagnie pour cause de surbooking, auront le choix entre un réacheminement à destination ou le remboursement de leurs billets.

Ces passagers doivent être pris en charge par la compagnie. En effet, une assistance leur est offerte dont : une collation, deux communication gratuites, un hébergement, le transport vers l’hôtel si nécessaire…cela dépend de leur durée d’attente à l’aéroport.

Une indemnisation doit être attribuée aussi à ces derniers, qu’ils soient volontaire ou pas, dont la somme varie selon le trajet à faire :

  • 250 euros : pour tous les vols d’une distance d’au moins 1500 kilomètres.
  • 400 euros : pour tous les vols intracommunautaires d’une distance supérieure à 1500 kilomètres et pour tous les autres vols d’une distance comprise entre 1500 et 3500 kilomètres.
  • 600 euros : pour tous les autres vols de plus de 3500 Kilomètres.

 

Le retard de vol :

Les retards de plus de 2h nécessitent une prise en charge de la compagnie, cela donne le droit aux voyageurs  à un repas ou un rafraichissement à l’hébergement et au transport, si cela est nécessaire…cela est en fonction de la durée d’attente des passagers à l’aéroport.

Quand le retard est de trois heures et plus, le voyageur peut prétendre à une indemnisation, calculée comme suite :

  • 250 euros : pour tous les vols d’une distance d’au moins 1500 kilomètres.
  • 400 euros : pour tous les vols intracommunautaires d’une distance supérieure à 1500 kilomètres et pour tous les autres vols d’une distance comprise entre 1500 et 3500 kilomètres.
  • 600 euros : pour tous les autres vols de plus de 3500 Kilomètres.

Pour le retard de cinq heures et plus, le voyageur peut se faire rembourser le billet, s’il renonce au vol.

 

La correspondance manquée :

Que ce soit à cause d’un retard de vol, ou d’une annulation de dernière minute. Le passager dont le voyage comprend plusieurs escales, peut être confronté à une correspondance manquée.

Dans cette situation, si la compagnie du premier vol se charge de tout le voyage, elle prendra en charge la victime. Dans le cas de diverses compagnies, le voyageur pourrait verser des frais pour échanger son vol.

La victime a droit à une indemnisation qui doit être versée par Luxair s’il le demande, allant jusqu’à :

  • 250 euros : pour tous les vols d’une distance d’au moins 1500 kilomètres.
  • 400 euros : pour tous les vols intracommunautaires d’une distance supérieure à 1500 kilomètres et pour tous les autres vols d’une distance comprise entre 1500 et 3500 kilomètres.
  • 600 euros : pour tous les autres vols de plus de 3500 Kilomètres.

 

La réclamation à l’indemnisation auprès de Luxair :

Les préjudices que les voyageurs subissent auprès de la compagnie aérienne Luxair ou autre transporteur de l’union européenne, qui propose le transporte depuis un aéroport appartenant à un pays de Union Européenne, peuvent être indemnisés si les victimes le demandent.

En effet, pour tout retard de vol de 3h ou plus à l’arrivée, s’il est annulé la dernière minute, ou si la compagnie a refusé l’embarquement à un passager, il peut réclamer une compensation allant jusqu’à 600€, qui lui revient de droit.

Pour le faire rien de plus facile, il suffit de contacter le service client de la compagnie, soit par mail, ou par courrier recommandé, muni de toutes les preuves nécessaires. Si cela n’apporte rien, il est possible aussi de prendre contact avec une société spécialisée dans le domaine, qui se chargera de toutes les procédures nécessaires.

En cas où le dossier est rejeté, aucun frais de service ne sera facturé par le cabinet. En revanche, une commission de 25 % en moyenne sera prélevée en cas de réussite.


Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *