XL Airways: Vérifiez si vous êtes éligibles à une indemnité de retard ou annulation

Fondée en 1994, XL Airways est une compagnie aérienne française, dont la base principale se situe à Paris-Roissy Charles de Gaulle, mais de nombreux vols sont assurés depuis les aéroports de : Marseille, Lyon, Bordeaux, Nantes et Toulouse, selon les destinations. En effet, la compagnie est spécialisée dans les vols touristiques entre la France et le bassin méditerranéen, elle dessert aussi des destinations tels les États-Unis, les Caraïbes ou encore la Réunion, dans elle est très prisée.

Dans le cas où un passager est victime d’un retard de vol, d’une annulation, ou d’un refus d’embarquement chez XL Airways, il est protégé par la réglementation européenne CE n°261/2004. Dans ce cas, la compagnie doit respecter les modalités de remboursement, d’assistance et d’indemnisation.

 

L’annulation et le retard de vol :

En cas de compagnie en cause :

La réglementation européenne protège les passagers en cas d’annulation ou de retard de vol et leur permet de valoir leurs droits, sous certaines conditions qui sont :

  • En cas d’annulation ou de retard, les voyageurs ont le choix entre un réacheminement à destination ou un remboursement de leurs billets.
  • Une assistance est proposé aux voyageurs comme des repas….une nuit d’hôtel, transport, si cela est nécessaire.
  • Les voyageurs peuvent prétendre à une indemnisation de :
    • 250 euros : pour tous les vols d’une distance d’au moins 1500 kilomètres.
    • 400 euros : pour tous les vols intracommunautaires d’une distance supérieure à 1500 kilomètres et pour tous les autres vols d’une distance comprise entre 1500 et 3500 kilomètres.
    • 600 euros : pour tous les autres vols de plus de 3500 Kilomètres.

Si la compagnie n’est pas en cause :

L’indemnisation est refusée aux voyageur victime d’un retard ou d’une annulation de vol dans les cas suivants :

  • En cas de cause extraordinaire comme : météo, grève générale, catastrophe naturelle…
  • Si la compagnie a prévenu ses passager sur l’annulation de vol au moins deux semaines en avance.
  • Si le retard de vol est calculé à trois heures et plus à l’arrivée

 

Le refus d’embarquement :

En raison de surbooking la compagnie est amenée des fois à refuser l’embarquement à des voyageurs (sauf aux malades et les gens qui les accompagnent). Dans ce cas, le passager a droit à :

  • Le transporteur doit offrir une assistance à ses voyageurs
  • La compagnie doit proposer à ses voyageurs de choisir entre un réacheminement ou un remboursement de leurs billets
  • Une indemnisation revient de droit aux passagers et dépend de l’éloignement du vol
    • 250 euros : pour tous les vols d’une distance d’au moins 1500 kilomètres.
    • 400 euros : pour tous les vols intracommunautaires d’une distance supérieure à 1500 kilomètres et pour tous les autres vols d’une distance comprise entre 1500 et 3500 kilomètres.
    • 600 euros : pour tous les autres vols de plus de 3500 Kilomètres.

 

La correspondance manquée :

Dans le cas de diverses compagnies qui se charge du voyage avec escales, le voyageur pourrait verser des frais pour échanger son vol auprès de la compagnie non responsable du retard.

Si une seule compagnie est pour tous les vols, elle prendra en charge le passager dont la correspondance a été manquée.

Les voyageurs sont protégés par la réglementation européenne et peuvent prétendre à une indemnisation pour tout retard de trois heures et plus, calculé à l’arrivée et non provoqué par une condition exceptionnelle, dont le montant est de :

  • 250 euros : pour tous les vols d’une distance d’au moins 1500 kilomètres.
  • 400 euros : pour tous les vols intracommunautaires d’une distance supérieure à 1500 kilomètres et pour tous les autres vols d’une distance comprise entre 1500 et 3500 kilomètres.
  • 600 euros : pour tous les autres vols de plus de 3500 Kilomètres.

 

La réclamation à l’indemnisation :

Le montant de l’indemnisation versée par la compagnie XL Airways, en cas de vol annulé, retardé, ou d’un refus d’embarquement, varie selon la gravité des désagréments subis par le voyageur.

La victime qui veut faire une demande d’indemnisation, peut contacter le service clients de la compagnie directement. Il faut savoir que le délai de réponse pour ce type de litige peut s’étendre jusqu’à plusieurs mois.

L’Union Européenne a également un service clients efficace pour centraliser les demandes d’indemnisation à l’encontre des compagnies aériennes de ses pays membres. Ce moyen est relativement sûr même si les délais n’en sont pas plus rapides.

Toutefois, pour aller vite, il est possible de contacter des équipes spécialisées, qui peuvent s’occuper du dossier en échange de 25% en moyenne, qui sera réduite sur la somme totale de l’indemnisation perçue. Le service restera gratuit bien entendu en cas de défaite.


Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *