Les indemnisations de la compagnie aérienne Aigle Azur

Fondée en 1946 par Sylvain Floirat, Aigle Azur qui est une compagnie aérienne française du groupe Weaving, se classe parmi les premières compagnies aériennes régulières en France.

Basée à l’aéroport de Paris Orly, la compagnie dessert principalement des destinations du pourtour méditerranéen et africain. Elle propose près de 25 destinations au départ de 6 aéroports français. Avec sa flotte d’Airbus A319 et A320, la compagnie aérienne française effectue plus de 300 vols réguliers par semaine, et transporte près de 5,2 millions de passagers par an.

Aigle Azur se classe dans la catégorie des compagnies aériennes ponctuelles. Mais malheureusement, il arrive que des vols soient sujets à des retards, annulations, ou surbookings. Dans ce cas le transporteur aérien est dans l’obligation d’indemniser ses clients selon le règlement EC 261/2004, qui protège le droit des passagers. dans les circonstances  suivantes:

  • Tous les vols Aigle Azur en partance des aéroports qui se situent dans l’UE, l’Islande, la Norvège ou la Suisse, indépendamment de la nationalité du passager et de la destination du vol.
  • Tous les vols Aigle Azur en provenance d’un État hors UE, Islande, Norvège et Suisse et à destination d’un aéroport qui se situe dans l’UE, l’Islande, la Norvège ou la Suisse, sauf si le passager bénéficie déjà d’une indemnisation ou de prestations, ainsi que d’une assistance dans le pays de départ.

Tél: 0810 797 997 (Lundi-vendredi : 8h-20h – Samedi : 9h-20hService 0.06€/min + prix d’appel)

Page de contact: https://www.aigle-azur.com/nous-contacter

En cas de retard de vol chez Aigle Azur :

Lorsque le départ des vols d’Aigle Azur est fortement retardé. Qu’il s’agisse ou non d’une grève. Les passagers ont droit de bénéficier de certains services de base, qui varient en fonction de la distance du vol :

  • vol courte-distance de moins de 1500 km : après 2 heures de retard, le passager est en droit de recevoir des boissons et collations. En plus de la possibilité de passer 2 appels téléphoniques ou d’envoyer 2 emails gratuitement.
  • vol moyenne-distance entre 1500 et 3500 km : après 3 heures de retard, le passager est en droit de recevoir des boissons et collations, de passer 2 appels téléphoniques ou d’envoyer 2 emails gratuitement.
  • vol longue-distance de plus de 3500 km : après 4 heures de retard, le passager est en droit de recevoir des boissons et collations et il peut passer 2 appels téléphoniques ou envoyer 2 emails gratuitement.
  • Retard de vol Aigle Azur de plus de 5 heures: Si le vol est retardé de plus de 5 heures, le passager a le droit d’y renoncer. Aigle Azur est dans ce cas dans l’obligation de lui rembourser le billet ou de lui trouver un mode de transport alternatif.
  • Aigle Azur : vol retardé au lendemain: Si le vol est reporté au lendemain. La compagnie aérienne se doit normalement d’offrir une nuit d’hôtel ainsi que le transport aller-retour entre l’aéroport et l’hôtel à ses passagers.

L’indemnisation accordée par Aigle Azur :

  • 250 euros : pour les trajets d’au moins 1 500 km ;
  • 400 euros : pour les trajets compris entre 1 500 et 3 500 km et pour tous les vols intracommunautaires d’au moins 1 500 km ;
  • 600 euros : pour les trajets d’au moins 3 500 km pour les destinations extra-communautaires.

En cas de surbooking chez Aigle Azur :

Le surbooking ou la surréservation de billets plus que les places disponibles sur le vol. Peut mener la compagnie à refuser l’embarquement à certains voyageurs, et cela pourrait tomber sur n’importe quel voyageur! Sauf ceux à mobilité réduite, les malades et ceux qui les accompagnent.

Pour faire face au surbooking ou autre problème, la compagnie pourrait proposer:

  • Le surclassement, si elle dispose de places disponibles dans une classe supérieure.
  • Certains services (surclassement sur autre vol, billet d’avion gratuit, versement d’une somme d’argent,…) pour les volontaires qui acceptent de renoncer au vol.

Le montant de l’indemnisation en cas de surbooking dépend de la distance du vol ainsi que du retard à l’arrivée à destination finale.

Pour les vols de moins jusqu’à 1500km:  Une indemnisation de 250€. Réduite à 125€ si le retard à l’arrivée à destination, après réacheminement, est inférieur à 2 heures.

Pour les vols entre 1500km et 3500km: Une indemnisation de 400€ (valable pour tout vol intracommunautaire de plus de 1500 km). Réduite à 200€ si le retard à l’arrivée à destination, après réacheminement, est inférieur à 3 heures.

 Pour les vols dont la distance est supérieure à 3500km: Une indemnisation de 600€. Réduite à 300€ si le retard à l’arrivée à destination, après réacheminement, est inférieur à 4 heures.

En cas d’annulation de vol :

Air Azur doit informer les voyageurs pour toute annulation prévue, au moins 14 jours avant. Si l’annulation est à la dernière minute, les passagers ont le droit de prétendre à une indemnisation en plus du service d’assistance.

La compensation financière serait entre 250€ et 600€ par personne.  Elle dépend aussi de l’heure de départ ou d’arrivée du vol de remplacement et de la distance du vol :

250€ : indemnisation concernant les vols de jusqu’à 1500km

400€ : indemnisation pour les vols entre 1500km et 3500km (valable pour tout vol intracommunautaire de plus de 1500 km)

600€ : indemnisation pour les vols dont la distance est supérieure à 3500km

Dans certains cas, la compagnie pourrait verser que 50% du montant de l’indemnité. Cela est possible pour:

  • Des vols de moins de 1500 km: vol avancé de plus d’une heure et subit un retard de moins de 2 heures à l’arrivée à la destination finale.
  • Des vols de 1500 à 3500 km (avec les vols intracommunautaires de plus de 1500 km): le vol est avancé de plus d’une heure OU subit un retard de 2 à 3 heures après arrivée.
  • Des vols de plus de 3500 km (sauf vols intracommunautaires): le vol est avancé de plus d’une heure OU subit un retard à l’arrivée à la destination finale de 2 à 4 heures.

Les procédures d’indemnisations :

Pour la demande d’indemnité en cas de vol annulé, retardé, ou d’un refus d’embarquement, des experts juridiques peuvent se charger de l’ensemble des procédures auprès d’Aigle Azur à la place du passager concerné. Les frais de services sont de 25% de l’indemnité perçue dans le cas où ils obtiennent gain de cause. Le passager n’a donc rien à payer s’il n’obtient pas d’indemnisation.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *