Air France: Réclamation d’indemnité en cas de vol annulé ou retardé

Fondée en 1933, Air France se positionne comme principale compagnie aérienne française. En plus du transport des passagers, la compagnie opère également dans le transport de fret et la maintenance des aéronefs. Air France dessert plus de 320 destinations et peut se vanter actuellement d’environ 1600 départs quotidiens avec environ 90 millions de passagers transportés par an. Sa flotte de plus de 300 avions et son effectif important en font une des plus importantes compagnies du monde. En effet, la compagnie est considérée comme la 4ème compagnie aérienne mondiale et la première européenne sur les destinations longs-courrier.

Comme toutes les compagnies, elle n’est pas à l’abri d’annulations, de retards de vols ou de refus d’embarquement. Ces événements opérationnels ne devraient pas se produire mais sont parfois inévitables et les passagers sont donc malheureusement victimes de ces perturbations qui peuvent grandement impacter leurs voyages.

 

Annulation de vol chez Air France :

D’après le règlement européen n°261/2004 relatif aux droits des passagers aériens, en cas de vol annulé les voyageurs peuvent bénéficier d’une assistance et de choisir entre un réacheminement ou le remboursement de leurs billets, en effet :

  • Le passager peut poursuivre son voyage jusqu’à sa destination finale dès que possible dans des conditions de transport comparables, telles qu’indiquées par le transporteur, ou à une date ultérieure à sa convenance sous réserve des places disponibles ; ou
  • Obtenir le remboursement du/des tronçon(s) non réalisé(s) et du/des tronçon(s) déjà réalisé(s), si il décide de ne plus voyager et de revenir à son point de départ tel qu’indiqué sur le billet.

De plus, la compagnie offre une assistance à ses passagers gratuitement :

  • Un repas ou une collation et/ou une boisson en fonction du temps d’attente,
  • Un hébergement (transport de liaison compris), si un séjour d’attente est nécessaire,
  • Une carte téléphonique prépayée (ou le remboursement sur demande de deux appels (limités à 5 min chacun) ou de 2 fax ou 2 e-mails).

Indemnisation en cas d’annulation :

En cas d’annulation de vol, les passagers ont droit à une indemnité sauf :

  • Si l’annulation a été décidée à la suite de circonstances extraordinaires ne pouvant être évitées comme par exemple : mauvaises conditions météorologiques, instabilité politique, grève, problèmes de sécurité au sol et/ou en vol ;
  • Si la compagnie a informé ses passagers de l’annulation au moins 2 semaines avant l’horaire de départ prévu ;
  • Si la compagnie a informé ses passagers de l’annulation entre 2 semaines et 7 jours avant le départ prévu et qu’un réacheminement leur ai été proposé, permettant de partir 2 h au plus avant l’heure de départ prévue et d’arriver à destination finale moins de 4 h après l’heure d’arrivée prévue.
  • S’ils ont été informés de l’annulation moins de 7 jours avant le départ prévu et qu’un réacheminement leur ai été proposé, qui leur permette de partir 1 h au plus avant l’heure de départ prévue et d’arriver à destination finale moins de 2 h après l’heure d’arrivée prévue.

Le montant du bon de compensation (non remboursables) est calculé comme suite :

  • Vols jusqu’à 1 500 km : 350 EUR
  • Vols de plus de 1 500 km au sein de l’UE et tous les autres vols de 1 500 km
    à 3 500 km : 500 EUR
  • Vols non UE de plus de 3 500 km : 800 EUR

Le montant de l’indemnité est calculé comme suite :

  • Vols jusqu’à 1 500 km : 250 EUR
  • Vols de plus de 1 500 km au sein de l’UE et tous les autres vols de 1 500 kms
    à 3 500 km : 400 EUR
  • Vols non UE de plus de 3 500 km : 600 EUR

Note :

Le bon de l’indemnité peut être réduit de 50 % si l’heure d’arrivée du vol de substitution ne dépasse pas l’horaire d’arrivée initial de 2 h pour les vols allant jusqu’à 1500 Km, 3 h pour les vols allant de 1500 jusqu’à 3500 Km ou 4 h pour les vols de plus de 3500 Km.

 

Retard de vol chez Air France :

En cas de retard supérieur à 2 h par rapport à l’horaire de départ initialement programmé, les passagers recevront gratuitement :

  • Un repas ou une collation et/ou une boisson en fonction du temps d’attente induit,
  • Un hébergement (transport de liaison compris), si un séjour d’attente est nécessaire,
  • Une carte téléphonique prépayée (ou le remboursement sur demande de deux appels (limités à 5 min chacun) ou de 2 fax ou 2 e-mails),

Si le vol est retardé d’au moins 5 h et, le passager peut renoncer à son vol est se faire rembourser son billet

Indemnisation en cas de retard de vol :

En cas de retard d’au moins 3 h à l’arrivée, le montant du bon de compensation (non remboursables) est calculé comme suite :

  • Vols jusqu’à 1500 kms : EUR 350
  • Vols de plus de 1500 kms au sein de l’UE et tous les autres vols de 1500 kms
    et 3500 kms : EUR 500
  • Vols non UE de plus de 3500 kms, avec un retard supérieur à 4h : EUR 800

Le montant de l’indemnité quant à lui est calculé comme suite :

  • Vols jusqu’à 1500 kms : EUR 250
  • Vols de plus de 1500 kms au sein de l’UE et tous les autres vols de 1500 kms
    et 3500 kms : EUR 400
  • Vols non UE de plus de 3500 kms avec un retard supérieur à 4h : EUR 600

Le bon de l’indemnité peut être réduit de 50 % pour les vols de plus de 3 500 km si l’heure d’arrivée effective du vol retardé est comprise entre 3 h et 4 h après l’heure d’arrivée initialement prévue.

 

Refus d’embarquement … Surbooking :

Si l’embarquement est refusé à un passager, il peut choisir entre :

  • poursuivre son voyage jusqu’à sa destination finale dès que possible dans des conditions de transport comparables, telles qu’indiquées par le transporteur, ou à une date ultérieure à sa convenance sous réserve des places disponibles ; ou
  • obtenir le remboursement du/des tronçon(s) non réalisé(s) et du/des tronçon(s) déjà réalisé(s) s’il renonce à ce voyage.

De plus, ce passager recevra gratuitement une assistance de la par de Air France, qui constitue :

  • Un repas ou une collation et/ou une boisson en fonction du temps d’attente,
  • Un hébergement (transport de liaison compris), si un séjour d’attente est nécessaire,
  • Une carte téléphonique prépayée (ou le remboursement sur demande de deux appels (limités à 5 min chacun) ou de 2 fax ou 2 e-mails).

Indemnisation en cas de refus d’embarquement :

Le montant du bon de compensation (non remboursables) pour le refus d’embarquement est de :

  • Vols jusqu’à 1 500 km : 350 EUR
  • Vols de plus de 1 500 km au sein de l’UE et tous les autres vols de 1 500 km à 3 500 km : 500 EUR
  • Vols non UE de plus de 3 500 km : 800 EUR

Le montant de l’indemnité est quant à lui de :

  • Vols jusqu’à 1 500 km : 250 EUR
  • Vols de plus de 1 500 km au sein de l’UE et tous les autres vols de 1 500 km
    à 3 500 km : 400 EUR
  • Vols non UE de plus de 3 500 km : 600 EUR

Le bon de l’indemnité peut être réduit de 50 % si l’heure d’arrivée du vol de substitution ne dépasse pas l’horaire d’arrivée initial de 2 h pour les vols jusqu’à 1500 Km, 3 h pour les vols de 1500 Km jusqu’à 3500 Km ou 4 h pour les vols de plus de 3500 Km.

 

L’Indemnisation chez Air France :

Les passagers peuvent émettre une réclamation pour indemnisation en cas de vol retardé, annulé, ou de refus d’embarquement, en indiquant au service client d’Air France leurs numéros de vols mis en cause, leurs noms et les motifs du retard.

Comme ils peuvent aussi confier leurs dossiers de réclamation à une société spécialisée dans le recouvrement d’indemnités aériennes, dont les frais de services sont de 25% sur l’indemnité obtenue, ou gratuit dans le cas contraire.


Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *