Réclamez vos droits à Chalair Aviation en cas de vol retardé/annulé

Fondée en 1986, la compagnie aérienne française Chalair Aviation, basée à l’aéroport de Caen – Carpiquet, l’aéroport de Limoges-Bellegarde, ainsi que l’aéroport d’Agen La Garenne. Elle dessert des vols réguliers vers des villes françaises seulement dont Ajaccio, Rennes, Bordeaux et Lyon.

Pour tout retard, annulation ou surbooking chez Chalair Aviation, les voyageurs ont droit à une assistance et à une indemnisation (sous certaines conditions) en vertu de la réglementation européenne CE 261/2004.

 

L’annulation de vol chez Chalair Aviation :

En cas d’annulation non causée par des circonstances extraordinaires (météo, grève du contrôle, évènement exceptionnel), la compagnie devra proposer à ses voyageurs le choix entre un réacheminement de vol ou un remboursement de leurs billets. Les voyageurs ont droit à une indemnisation dont la somme peut aller jusqu’à 600 euros.

La compagnie est exemptée de verser une indemnisation si le voyageur a été prévenu de ce changement au moins 15 jours avant.

Si la compagnie concernée n’est pas en mesure d’apporter l’assistance qu’il faut à ses voyageurs, elle devra rembourser les frais engagés dans les repas, les communications ou l’hébergement et le transport.

 

Réclamation pour refus d’embarquement (Surbooking) :

En cas de surbooking, la compagnie demandera à certains voyageurs de renoncer à leurs réservations en échange de certaines prestations.

Si le voyageur est refusé à l’embarquement, il recevra toute l’assistance nécessaire par Chalair Aviation, ainsi que le choix entre un autre vol ou le remboursement de son billet.

Le refus d’embarquement est égal à une annulation de dernière minute. Cette situation donnera lieu aux victimes qu’ils soient volontaires ou pas à une indemnisation qui varie selon la distance du vol :

  • 250 euros : pour tous les vols d’une distance d’au moins 1500 kilomètres.
  • 400 euros : pour tous les vols intracommunautaires d’une distance supérieure à 1500 kilomètres et pour tous les autres vols d’une distance comprise entre 1500 et 3500 kilomètres.
  • 600 euros : pour tous les autres vols de plus de 3500 Kilomètres.

 

Réclamation en cas de retard de vol :

En cas de retard de deux heures et plus, les voyageurs ont droit à une assistance de la pars de Chalair Aviation, qui varie selon le temps d’attente à l’aéroport.

Pour tout retard de trois heures et plus, les voyageurs peuvent prétendre à une indemnisation qui est calculée selon le trajet à faire :

  • 250 euros : pour tous les vols d’une distance d’au moins 1500 kilomètres.
  • 400 euros : pour tous les vols intracommunautaires d’une distance supérieure à 1500 kilomètres et pour tous les autres vols d’une distance comprise entre 1500 et 3500 kilomètres.
  • 600 euros : pour tous les autres vols de plus de 3500 Kilomètres.

La compagnie ne sera pas responsable dans le cas d’un retard causé par une condition exceptionnelle (comme la météo, grève générale, catastrophe naturelle…).

 

La correspondance manquée :

Dans le cas d’une correspondance manquée à cause d’un retard à l’arrivée à l’aéroport. Le voyageur est protégé par la réglementation, il pourra prétendre à une indemnisation de jusqu’à 600 € pour le retard de trois heures et plus, causé par la compagnie.

Si la compagnie est en charge de tous les vols, elle s’occupera de lui trouver un autre vol pour le réacheminement.

 

La réclamation d’indemnisation auprès de Chalair Aviation :

Si un vol Chartair Aviation a eu un retard, une annulation, ou que celle-ci a refusé l’embarquement à certains voyageurs pour cause de surbooking. Dans ces situations, les passagers ont droit à demander une indemnité compensatrice.

De ce fais, le voyageur victime de ces désagréments peut faire une réclamation d’indemnisation tout seule, en contactant directement la compagnie, comme il peut contacter une société spécialisée dans le domaine.

En effet, ces cabines ont des équipes qui se dotent des meilleurs compétences en matière de l’indemnisation, ils peuvent aider non seulement les passagers à soumettre leurs dossiers auprès du transporteur aérien, mais aussi les informer sur l’état de leurs dossiers jusqu’à ce qu’il soit finalisés.

Les frais de services de ces sociétés sont de 30%TTC, la somme est prise sur le total d’indemnité obtenue. Dans le cas contraire, le service restera gratuit.


Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *